top of page
  • Photo du rédacteurGaëlle Petit

Nutri-score



  • Le nutri-score, c'est quoi ? Mis en place en France en 2017, il s'agit d'un logo apposé sur l'emballage de certains aliments dont le but initial est de faciliter la compréhension des informations nutritionnelles par le consommateur et ainsi les aider à faire des choix éclairés. Le logo simplifié permet à partir d'une déclinaison de 5 couleurs (du vert foncé au rouge), associé à une notation de A à E d'évaluer la qualité nutritionnelle d'un produit.

  • Comment est déterminé le nutri-score d'un produit ? Un algorithme synthétise les données du tableau nutritionnel (obligatoire sur chaque produit commercialisé) afin d'obtenir une note globale de qualité nutritionnelle rapidement et facilement compréhensible. En gros, certains nutriments sont considérés comme favorables et d'autres défavorables pour la santé. En revanche, les additifs, la transformation, les pesticides utilisés, l'impact écologique, … ne sont pas du tout pris en compte dans cette évaluation.

  • Quelques informations à retenir : - Le nutri-score permet UNIQUEMENT de comparer des produits équivalents (par exemple différents biscuits, jambons, compotes, etc.). Ainsi, ce dernier n'est utilisable qu'en ayant des connaissances suffisantes sur l'équilibre alimentaire. Il est tout à fait possible d'avoir une alimentation déséquilibrée en achetant uniquement des produits notés A ou B. - Ce score est apposé sur les produits sur la base du volontariat de l'industriel. Il n'est actuellement pas obligatoire. - Seuls les produits transformés, ultra-transformés, emballés peuvent faire apparaître ce logo. Or, il est aujourd'hui reconnu que la consommation de produits industriels ultra-transformés est associée à une majoration du risque de surpoids, d'obésité ou de diabète de type 2. La consommation de produits bruts, ayant le moins de transformations possible est ce qui présente le plus d'avantages tant en termes de poids que de santé. Par exemple, il sera toujours préférable d'opter pour des légumes frais, sans nutri-score, qu'une conserve de légumes même notée A ou B. - Le nutri-score ne prend en compte que l'aspect quantitatif (apport calorique, en glucides ou en lipides, …) d'un produit, ce qui reviendrait à dire que certains produits sont très bons et d'autres très mauvais. L'intérêt ou le désintérêt nutritionnel d'un produit ne s'arrête pas à sa composition chimique, nous savons aujourd'hui qu'il s'agit d'une vision très réductrice de l'alimentation. Chaque aliment s'intègre dans un tout, les fréquences et les quantités de consommation sont plus importantes que les apports nutritionnels d'un aliment pris seul.

Nous confondons régulièrement gestion du poids et impacts sur la santé

d'un aliment ou d'une alimentation.

Il s'agit de 2 choses complètement différentes.

Qu'entend-on par aliments transformés ou ultra-transformés ?


Un aliment ultra-transformé est un aliment dont les matières premières utilisées ont subi un nombre important de transformations (biologique, chimique et physique) par des procédés industriels et l'ajout d'additifs et/ou d'ingrédients réservés à l'usage industriel (que nous n'utilisons pas dans la cuisine domestique).

Il est important d'avoir à l'esprit que l'impact des additifs sur la santé humaine, notamment à long terme, n'est pas encore connu*. Il reste important d'en consommer le moins possible.


Un aliment transformé quant à lui est un aliment que nous pouvons faire à la maison grâce à des ingrédients, des recettes et des procédés de fabrication simples (par exemple, les yaourts, le fromage, les sardines à l'huile, …).


  • En conclusion :

Le nutri-score a été mis en place pour aider le consommateur dans ses choix alimentaires mais l'impact sur la santé reste plus que controversé. En effet, il est important de limiter autant que possible la consommation de produits ultra-transformés et industriels or le nutri-score concerne essentiellement ce type de produits. Par conséquent, il peut semer le trouble et nous induire en erreur dans nos achats de denrées alimentaires voire même favoriser la consommation de certains produits déconseillés. En effet, une notation positive tend à valoriser l'achat de certains produits sans pour autant que leur consommation soit la plus pertinente.

L'éducation à l'alimentation et l'apprentissage de la lecture d'étiquettes et de la connaissance des aliments restent par conséquent indispensables pour que les consommateurs soient en capacité de faire des choix éclairés.


Ainsi, vous l'aurez compris, il me semble que ce genre de proposition reste complètement inconsistante face à la réelle épidémie de malnutrition qui touche nos civilisations.

Ne pourrions nous pas imaginer des choix et des décisions plus pertinentes et efficaces ?

49 vues0 commentaire

Comments


bottom of page